ORIGINE

LES DISCIPLINES BMX

B.M.X  : signifie vélo-cross en Français mais couramment appelé Bi-cross. B.M.X est la contraction des termes : Bicycle.Motor.Cross (Le X est le symbole pour signifier Cross).

Flat  : discipline du bmx qui consiste à faire des figures sur son bmx sur un sol plane. Ses figures ont évoluées avec le temps du statique (les pogos et cow-boy…) vers le rolling (comme les spinning hitchicker pour ne citer que celle-là).

Race  : discipline du bmx qui consiste à parcourir, sous forme de course, un terrain long de 300 à 400 mètres avec des séries d’obstacles en terre. Huit pratiquants au départ qui se disputent les 4 premières places pour se qualifier vers la finale.

Vert  : discipline du bmx qui consiste à réaliser des figures sur des rampes appelées les Big-Rampes ou Half pipe.

Dirt  : discipline du bmx qui consiste à réaliser des figures à partir d’une bosse de terre. Dirt qui signifie sale fait allusion aux chutes sur la terre.

Street  : discipline du bmx qui consiste à réaliser des figures sur des modules de skateparks. L’origine de la pratique Street vient bien évidemment de la rue et du mobilier urbain qu’elle offre à la pratique.

LA RACE

C'est la discipline première du BMX. A l'origine, le BMX a été développé par des pilotes n'ayant pas les moyens d'investir dans une moto dans le but de pouvoir faire du moto-cross à vélo. La course se déroule sur une piste de 270 à 400 m parsemée d'obstacles : bosses doubles, tables que les pilotes doivent franchir le plus rapidement possible.

Huit pilotes se placent sur la grille de départ et s'élancent pour un tour. Les 4 premiers peuvent accéder à la manche suivante et ainsi de suite jusqu'en finale. L'effort est violent (de 30 à 40 secondes) et les sensations fortes que procure la pratique sont particulièrement recherchées par les participants.

Un bon pilote de Race doit avoir les qualités suivantes : force explosive, coordination motrice, habiletés techniques élevées et aussi un bon esprit tactique et un sens de la course. Le pilotage doit être fluide de manière à perdre le moins de vitesse possible dans les virages et sur les obstacles. Il faut " enrouler " au maximum. Du point de vue de l'équipement, les pilotes doivent porter un casque intégral, une paire de gants, un pantalon et un maillot type moto-cross.

Les vélos utilisés possèdent des cadres courts et très nerveux, souvent en aluminium, la plupart du temps équipés uniquement d'un frein arrière.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site